« Vie de chiens », série photographique prise avec un appareil jetable, est une réflexion sur le portrait et la photographie sans visée, opérée avec le hasard,
et en opposition avec la photographie académique.