Ma préférence

My real preference
C’est l’été, à Paris. Dans la rue, une femme est assise sur un banc. Il fait très chaud : elle a retiré ses chaussures. Elle est en voyage. Elle a posé un poste de radio sur sa valise. Elle attend. Elle fume, elle se parle à elle-même, elle lit le journal. Elle est seule. En fond sonore, on entend une chanson, « Ma préférence », dont les paroles viennent compléter cette scène banale transformant tout à coup ce personnage en héroïne de chanson populaire…
It’s summer time in Paris. A woman is sitting on a public bench in the street. It’s very hot : she has taken her shoes off. She is on a trip. She has a radio set on her suitcase. She is waiting. She is smoking, talking to herself, reading a newspaper. She is alone. As a background music, we can hear the song « Ma préférence », whose lyrics enhance this ordinary scene, suddenly turning this woman into the heroin of a popular song.